06 avril 2019 – « Les plantes pour des jambes belles et légères dès le printemps »

Jambes lourdes, gonflées, silhouette ou mycoses, les plantes peuvent vous accompagner pour passer une belle saison.

Jambes lourdes et jambes gonflées : insuffisance veino-capillaire

On trouve toujours une insuffisance de circulation veineuse à l’origine des jambes lourdes. Ce problème veineux peut éventuellement évoluer, selon les prédispositions de chacun, vers des jambes gonflées, des varices ou plus grave, des phlébites.

Pour drainer l’organisme, rien ne remplace la tisane, basée la plupart du temps sur un mélange de plantes sèches. Pour plus de facilité, il existe également les extraits fluides glycérinés de plantes fraîches, forme plus récente de phytothérapie, utilisables sous forme de gouttes.  Il est encore conseillé d’utiliser un mélange de plantes toujours pour favoriser la synergie de leurs actifs.

Apprendre à connaître toutes ces plantes que la nature a mis à disposition peut aider à sélectionner les plus adaptées à chaque situation. Ainsi la Vigne rouge peut s’associer à d’autres plantes pour améliorer le tonus des parois veineuses et rétablir une circulation de retour correcte ou le Cyprès peut rentrer dans des compositions pour faciliter la circulation lymphatique et retrouver des jambes fines et légères.

Par massage, certains mélanges d’Huiles essentielles peuvent être particulièrement indiqués pour soulager les zones douloureuses.

La gemmothérapie, utilisant les bourgeons frais de jeunes arbres, judicieusement choisis peut également représenter une alternative aux tisanes dans des problématiques de circulation veino-lymphatique.

De même les hémorroïdes évoquent un problème veineux, comparable à celui des varices, sur lequel Plantes, Huiles essentielles ou Bourgeons peuvent intervenir très favorablement.

Silhouette et cellulite

Le but des tissus adipeux, dont chacun est équipé selon des processus différents, est de stocker, avec, chez la femme, la nécessité de prévoir la grossesse et l’allaitement.

Il s’agit au départ d’une surcharge du tissu adipeux, qui entraîne une compression vasculaire avec mauvaise circulation et rétention d’eau.

Pour combattre efficacement la cellulite, il faut agir sur d’autres fronts (massages, nutrition, …) et utiliser les plantes à plusieurs niveaux pour :

– Empêcher la rétention d’eau en agissant sur la circulation lymphatique

– Lutter contre l’accumulation des toxines en agissant sur le foie et la vésicule biliaire

– Activer l’élimination lipidique.

Peau et mycoses du pied, transpiration.

L’Huile essentielle de l’Arbre à thé se révèle indispensable pour les mycoses ou infections bactériennes.

De même, c’est la Sauge sous différentes formes qui est citée le plus fréquemment comme solution aux problèmes de transpiration excessive.