06 juillet 2019 – « Quelle place pour les Huiles Essentielles dans votre trousse familiale de soins naturels? »

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ? Quelle a été la place de l’aromathérapie dans l’histoire?

Une huile essentielle est la fraction odorante volatile extraite de certains végétaux. C’est le parfum liquide, concentré de la plante.

L’aromathérapie correspond à l’utilisation des huiles essentielles à des fins thérapeutiques. Ce n’est pas une médecine douce, mais plutôt une thérapeutique naturelle qui fait appel à des extraits de plantes dont la concentration en molécules aromatiques est importante.

C’est en 1910, que René-Maurice Gattefossé a expérimenté la puissance d’action d’une huile essentielle, faisant naître sa vocation et celle de chercheurs et thérapeutes après lui.

 

Quelle place parmi les soins naturels ?

Il faut d’abord apprendre à connaître les huiles essentielles incontournables de la trousse d’aromathérapie, leurs principales propriétés et utilisations. Pour certaines, comme les Lavandes par exemple, il peut même être nécessaire d’en distinguer les différentes variétés aux propriétés plus spécifiques.

Les huiles essentielles sont avant tout connues pour leur action anti-infectieuse, avec, selon leurs composés majoritaires, des propriétés plus anti-virales, anti-bactériennes ou anti-mycosiques.

Cette vertu principale ne devrait pas éclipser leurs autres possibilités thérapeutiques notamment dans le domaine des troubles nerveux où les huiles essentielles peuvent intervenir à différents niveaux, avec des effets calmants, ré-équilibrants, anti-spasmodiques, neurotoniques ou sédatifs.

Néanmoins l’aptitude des huiles essentielles ne s’arrêtent pas là : certaines peuvent s’utiliser pour résoudre des problèmes cutanés, d’autres ont une activité plus anti-inflammatoire, ou intervenir au niveau digestif, contre les allergies…

 

Quelle place pour l’Olfactothérapie?

Les huiles essentielles par la voie olfactive interviennent sur nos émotions. Certaines Huiles Essentielles possèdent des propriétés psycho-actives très puissantes et peuvent, uniquement par leurs fragrances, avoir un profond retentissement sur notre psychisme. Correctement choisie elles pourront se révéler extraordinairement apaisantes, stimulantes ou euphorisantes selon le cas.

 

Quelles huiles essentielles pour les personnes fragiles ?

En dehors des allergies toujours possibles, et, on le sait, pas seulement avec les huiles essentielles, quelques-unes sont purement et simplement interdites à certaines personnes.

Femmes enceintes : Toutes les huiles essentielles sont interdites pendant le 1er trimestre de la grossesse.  Puis on peut ensuite utiliser certaines parmi les plus « douces » de façon bien spécifique.

Enfants : Une liste limitée d’huiles essentielles peut être utilisées pour les enfants à certaines conditions. Mais leur usage doit encore plus particulièrement rester raisonné et maîtrisé, avec dilution impérative.

Remarque : il est possible de leur préférer les eaux florales produites également lors de la distillation des huiles essentielles. Nombreuses d’entre elles permettent de leur côté une utilisation beaucoup plus simple et sans risque, même pour les bébés et les femmes enceintes.